Avant le grand départ d’un voyage à vélo, il y a des points à voir et à préparer. En plus du mental, le matériel de bord doit être complet sans pour autant être lourd. Il y a des accessoires de survies qu’il ne faut pas oublier avec soi pour faire le moins de dépenses possible. Où partir et par quel chemin ? Pourquoi le voyage à vélo séduit-il de plus en plus de personnes ?

Choisir le vélo adéquat

Il faut choisir un vélo fiable, simple et robuste pour vos randonnées et vos voyages. Il doit pouvoir rouler sur n’importe quel type de terrain. La plupart des vélos de voyage ont un cadre en acier. De cette façon, il apporte un grand confort et une résistance face aux chocs rencontrés en cours de route. Surtout en pleine nature.

Le choix du vélo ne doit pas se faire à la légère. C’est votre moyen de transport principal tout le long de votre voyage. Pour avoir un confort optimal et être moins fatigué, il faut penser à des roues larges qui font au moins 28 pouces. Lorsqu’ils sont larges, ils apportent plus de stabilité et d’équilibre au vélo.

Les accessoires de bases à avoir avec soi

Le voyage en vélo est fait pour les personnes qui aiment le chalenge. Ce qui veut dire que le confort n’est pas toujours au rendez-vous, mais c’est là tout le principe de l’aventure. De ce fait, il est important de s’alléger au maximum. Par exemple, il est préférable d’avoir au plus 2 sacoches. Un à l’arrière et un autre à l’avant.

Dans les cas, il ne faut pas oublier certains accessoires comme le briquet et un couteau suisse. Ensuite, il y a les affaires personnelles qui doivent être réduites au minimum. Vous pouvez par exemple prendre 3 pantalons et 3 hauts. Un gant de toilette ou une éponge de bain, un savon en pain. Puis, il y a la couverture et la tente (pour ceux qui vont bivouaquer). Sans oublier les sous-vêtements de rechange et une sandale ou chaussure de rechange.

Enfin, il est prudent d’avoir une trousse de premiers soins. Il doit contenir un antiseptique, de l’alcool, du matériel de pansement, du bandage et des médicaments contre les maux de ventre (on ne sait jamais). Cette liste est un exemple, à vous de vous adapter selon vos besoins.

Comment choisir le trajet à prendre ?

Il est important de prendre en compte le dénivelé d’une région. Car plus il est important, plus le trajet va être long. Par exemple, un trajet peut se faire en 3 jours dans une région et prendre beaucoup plus de temps dans un autre qui présente pas mal de différence de niveau.

Pour les plus aventureux, il ne faut pas oublier de prendre une carte de la région à visiter. Lorsque vous voyez les indications comme 1/1000000, cela signifie que la distance à parcourir fait 1 centimètre sur 1.00.000 de centimètre. Généralement, 1 centimètre sur une carte fait 10 km dans la réalité.

Il existe des cartes qui sont spécialement conçues pour les voyageurs en vélo. Il ne faut pas hésiter à en avoir une.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here